dimanche 13 septembre 2009

Harmonisation du Web en Chine

Je vous propose un extrait traitant de la censure sur internet exercée par le gouvernement sur le net :

"L'autre grand ancien de la cyber censure est la Chine. On sait qu'une grande muraille virtuelle tient au large des yeux chinois des millions de sites étrangers, et aussi nationaux. Lire librement sur le Web n'est donc pas possible, mais les chinois ne s'en plaignent pas trop, ils sont habitués. C'est écrire, converser en ligne qui les passionne. Et c'est l'"Harmonisation" qui les énerve.

Depuis la décision du Parti communiste chinois de "construire" une "société harmonieuse", en 2007, le chine_censure_web_REDUITWeb n'est plus seulement censuré en Chine, il est "harmonisé". Un filtre automatique ou une main invisible supprime un mot, un nom, une phrase, un commentaire, un blog ou un visuel qui déplait. On dit alors : "j'ai été harmonisé". Petite leçon par courriels interposés avec Edwin, interprète anglais-chinois, qui vit depuis longtemps à Wenzhou. Prenons le nom de l'ex président Jiang Zemin, celui de Tiananmen, qui a été minutieusement gommé du Web chinois. Si vous l'écrivez sur un blog ou un forum, parfois il sera automatiquement remplacé par des étoiles ou par un blanc, ou bien vous ne pourrez pas envoyer le message. Ou alors il sera effacé après publication. Mais il suffit d'avoir un peu de créativité. Ecrivez  : "Ji/an/gZe/min", et le tour est joué..." Les robots de censure ne comprennent pas les mots hachés, les périphrases ou le double sens phonétique d'un idéogramme chinois. Quels sont ces fameux mots interdits, qu'ils traquent? Nul ne le sait hors du Parti, qui décide et des FAI qui font le ménage. Parfois une liste piratée de mots prohibés fait surface sur le Web. La plus récente comprenait 1041 mots (chinadigitaltimes.net/tag/banned-words), dont ceux-ci : sexe, Tibet, Fa Lun Gong (mouvement religieux interdit), Tiananmen? play-boy, fuck , multipartisme, indépendance Taiwan, police salope, corruption, torture, fonds publics, anus, Jésus Christ, émeutes, insurrection, désastre aérien, 89, tyrannie, Corée du Nord, scrotum, dictature, pigeons, timeshare, pénitencier, Voice of America, finance à Genève, merde.

JO_censure_reduit

Même la Chine commence à avoir du mal à maîtriser ses 300 millions d'internautes remuants- la population des Etats Unis et leurs tsunamis de commentaires insolents qui polluent l'harmonie générale. Sinon pourquoi aurait elle recruté le "Gang des 50 centimes", pour harmoniser les opinions du Web? Ce mystérieux groupe a été ainsi baptisé car il est composé de moult petites mains anonymesqui sont censées être un demi-yuan (0,05€ , le prix d'un ticket de métro) par commentaire positif pour le régime publié sur les forums, les salons de chat, les blogs. Confirmation par courriel de notre homme à Wenzhou : " C'est assez facile de les répérer. Quand un profil ouvert le jour même sur un forum publie 50 messages en un après midi, on se doute que c'est l'un d'eux". Certains interimaires à court d'imagination laisseraient même des indices grossier, tels des pseudonymes transparents : "Harmonie du matin", "Harmonie du géranium"."

Extrait du Monde 2 du Samedi 30 Mai 2009

La Chine est loin d'être le seul pays à pratiquer ce bridage du Web. Mais il n'en demeure pas moins que ça reste assez déroutant pour des petits français. La censure a été particulièrement sentie par les expats en Chine suite au blocage de Facebook, Flikrt ainsi que Youtube.

Posté par Xiao Wangba à 03:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur Harmonisation du Web en Chine

Nouveau commentaire